Apple s’offre un casting XXL pour son émission de 10 épisodes disponibles sur la plateforme d’iTunes (ou Apple Musique). Le but est assez simple. Connaissez-vous le principe du Elevator Pitch ?

Et bien ceci est un pitch escalator. Le principe de base est simple, des startupers en herbe viennent des quatre coins des Etats-Unis, pour faire un Pitch de 60 secondes sur un escalator descendant. Le but est d’impression notre jury composé de :

  • Will.i.Am, membre du groupe à succès “Black Eyed Peace”, et fondateur de “i.am+”,
  • Jessica Alba, star de cinéma et fondatrice de “Honest Company”
  • Gwyneth Paltrow, star du grand écran et fondatrice de “Goop”
  • Gary Vaynerchuk, fondateur de “Vayner Media”

A la fin de ces 60 seconds, le candidat a fini d’effectuer sa descente jusqu’à l’équipe de star, et cette dernière vote POUR ou CONTRE le projet présenté. S’il y a au moins une seule voie favorable, le candidat pourra alors continuer à défendre sa création et espérer de convaincre une des star d’être son coach.

A la clé, être coché par l’un de ces mentors durant plusieur semaines, pour enfin avoir la chance de décrocher un investissement évalué entre 100 000 et 5 000 000 $, attribué par l’organisation d’investissement “Light Speed”. Enfin, ces applications seront mises à disposition dans l’App Store d’Apple. #GENIAL.

 

Pourquoi regarder cette émission ?

Cette émission nous apprend ce qu’il faut dire et présenter quand on rêve que nos projets fous deviennent réalité. Ne vous y trompez pas, ce sont bien des candidats hyper talentueux qui viennent faire leur auto-promo dans Planet of the Apps, la plus jeune ayant 12 ans. Et ces startupers se livrent tous un l’exercice du Elevator Pitch, un passage bien connu et obligé auquel doivent se plier tous ceux qui veulent faire une levée de fond.

En plus d’avoir une vertue divertissante, cette émission à une vertue pédagogique, nous donnant accès à un univers traditionnellement fermé.  

Une émission captivante

Ce qui fait le succès de cette émission est qu’à chaque fin d’épisode, nous voyons quelles sont les applications vont être financées et celles qui ne le seront pas. Sans même s’en rendre compte, on se laisse prendre au jeu des pronostics sur les applications qui vont gagner les faveurs de “Light Speed”.

Le bonus étant de télécharger à la fin de chaque épisodes les applications présentées et les tester immédiatement. Cette partie interactive du show est très bien ficelée.  

 

Dernier conseil

Aller sur “Apple Musique” et regarder cette série “Planet of the Apps” sans modération.