Voici quelques éléments qui vous permettrons d’avoir un e-mailing de qualité. Le but étant d’avoir un bon taux d’ouverture, de conversion et surtout de ne pas être perçus comme un spam par les différentes messageries.

Si vous suivez mes petits conseils, vous devriez atteindre votre but!

1 – TRAVAILLEZ L’OBJET DE L’E-MAILING

S’il y a bien une chose à ne surtout pas négliger, c’est bien l’objet de votre e-mailing. En effet, c’est la première chose que votre prospect verra sur son webmail. Un objet intéressant, bref et pertinent donnera forcément envie à votre futur prospect/client de cliquer et d’ouvrir votre mail pour en savoir un peu plus!

2 – UN PRE-HEADER EFFICACE 

Le pré-header est la première phrase qui suit l’objet du mail. Elle est principalement visible sur les applications mobiles de messageries ainsi que sur certains webmail. Cela aidera votre prospect/client dans sa décision d’ouverture de l’e-mailing.

3 – UN LIEN MIROIR

L’affichage de l’emailing varie en fonction du webmail ou de l’application de messagerie du destinataire. Le lien miroir renvoi vers une page miroir qui permet à l’ensemble des destinataires de lire correctement l’e-mailing.

4 – UN LIEN DE DÉSABONNEMENT

Ce lien permettra à votre prospect/client de se désabonner de la liste de diffusion de votre entreprise. Ce lien est obligatoire.

5 – LE CALL-TO-ACTION 

Ce bouton est indispensable et doit apparaître dans tous vos e-mailings. Je vous offre 3 recommandations pour un Call-To-Action performant!

  • Le mot-clé ou expression clé

Permet d’attirer rapidement l’attention du destinataire en suscitant son intérêt. Évitez les call-to-action beaucoup trop agressif, directif tels que « Achetez maintenant » ou « cliquez-ici ». On préférera ceux moins engagent comme par exemple « Je craque »  ou « J’en profite ».

  • Un bon placement

Vous pouvez placer plusieurs call-to-action dans votre e-mailing. Dans le cas, par exemple, d’un e-mailing e-commerce, il sera intéressant de mettre des boutons à proximité des produits que vous souhaitez mettre en avant.

Dans le cas, où, un seul call-to-action est nécessaire, vous devez trouver la place idéale. Généralement, on le retrouve au milieu de l’e-mailing. De ce fait, le lecteur aura pu prendre connaissance des informations qui l’intéresse en amont et continuera à consulter la fin de son mail si besoin.

  • Un agréable design

Le design est assez important. Il faut qu’au premier regard le lecteur sache où il faut cliquer. Le bouton devra donc se démarquer du reste de l’e-mailing tout en respectant la charte graphique de la marque.

 

6 – SEGMENTEZ VOTRE BASE DE DONNÉE

Pourquoi ? Cela vous permettra de délivrer le bon message et d’envoyer la bonne offre aux bons prospects/clients. En effet, une jeune femme active n’a, par exemple, pas les mêmes besoins, ni les mêmes attentes qu’un homme qui approche de la cinquantaine.

7 – PERSONNALISEZ VOS E-MAILING

Le contenu de votre e-mailing doit être personnalisé. Cela va créer une relation entre vous et votre prospect/client. N’hésitez pas à nommer votre destinataire par son prénom, à lui adresser un message pour son anniversaire. Vous pouvez aussi penser à lui envoyer une sélection d’article ou d’offre qu’il serait susceptible d’apprécier.

8 – PENSEZ AU RESPONSIVE DESIGN

Plus de 6 français sur 10 sont mobinautes. Il est donc impératif que votre e-mailing soit responsive. Un mail qui ne s’adapte pas aux smartphones risque de finir à la corbeille.

9 – N’OUBLIEZ LES MENTIONS LÉGALES

Intégrez les mentions CNIL qui sont obligatoires dans vos e-mailing ainsi que les mentions légales de votre société. Cela rassurera vos destinataires et montrera que vous êtes sérieux.